La rénovation énergétique des bâtiments

Les enjeux de la rénovation énergétique des bâtiments

Alors que le chauffage représente la première consommation d’énergie des Français, 15% des foyers déclarent avoir froid chez eux et 3,8 millions de ménages ont des difficultés pour régler leur facture d’énergie. Face à ces chiffres, le gouvernement a décidé daccélérer la rénovation énergétique des immeubles d’habitation et des bâtiments tertiaires et d’en faire une priorité nationale avec une mobilisation générale des acteurs. L’objectif : atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 tout en luttant contre la précarité énergétique. Mais comment entreprendre cet ambitieux chantier ? Décryptage.

Rénovation énergétique des bâtiments : un défi de taille pour la France 

Aujourd’hui en France, ce sont 7 millions de logements qui sont mal isolés. On parle de véritables « passoires thermiques » pour ces constructions dont la mauvaise isolation entraine une surconsommation d’énergie. Le secteur du bâtiment est d’ailleurs l’un des plus énergivores car il est responsable de 40% de la consommation énergétique. Au-delà de l’enjeu environnemental, l’objectif est aussi financier : maîtriser sa consommation d’énergie permet de réaliser d’importantes économies sur la facture.

Quelques chiffres clés : 

  • Le chauffage est le 1er poste de consommation d’énergie : 44 % des consommations 
  • Il est à l’origine de l’émission de 123 millions de tonnes de CO2 par an
  • Les bâtiments sont responsables de 27% des émissions de gaz à effet de serre

En quoi consiste la rénovation énergétique d’un bâtiment ?

Rénover un bâtiment c’est se donner les chances d’optimiser sa performance énergétique. Les avantages ? Réduire la facture en faisant des économies d’énergie, gagner en confort hiver comme été, valoriser son patrimoine ou encore contribuer à la préservation de l’environnement.

Pour cela, des travaux spécifiques sont nécessaires :

  •  L'isolation thermique : pour empêcher les déperditions de chaleur.
  • La régulation de l'eau chaude : pour réduire la consommation d'énergie demandée par la production d'eau chaude.
  • La régulation du chauffage : pour limiter la consommation d'énergie conduite par le chauffage de l’habitation.
  • L’amélioration de la ventilation du logement : pour évacuer les polluants et l'humidité émis dans l'air intérieur par les matériaux et les activités quotidiennes.

Qui sont les acteurs de la rénovation énergétique des bâtiments et quels sont leur rôle ?

La rénovation d’un bâtiment peut sembler inaccessible et techniquement complexe, les formalités réglementaires décourageantes et la coordination des différents spécialistes ingérable. Revue des acteurs de la rénovation énergétique en copropriété parmi lesquels des structures accompagnatrices offrant des services d’aide et de conseil :

  • Le syndic : la force motrice du projet

Il est le représentant légal du syndicat des copropriétaires et il accompagne la copropriété dans toutes les étapes clés du projet : conseil, organisation des réunions et des Assemblées Générales, gestion administrative, consultation et choix de prestataires, suivi des travaux, etc. 

  • Les structures accompagnatrices 

Les conseillers FAIRE assurent le service public pour mener les travaux de rénovation énergétique. Ce sont des tiers de confiance qui proposent un conseil gratuit, neutre et indépendant. Rendez-vous sur www.faire.fr ou au 0 808 800 700 

Il est également recommandé de : 

  • Consulter la plateforme internet Coachcopro® : une mine d’informations qui donne accès à de nombreux outils et conseils.
  • Suivre une formation en ligne gratuite : le MOOC Réno Copro disponible sur www.mooc-batiment-durable.fr
  • Se rapprocher des Associations Départementales pour l’Information sur le Logement (ADIL) : elles informent gratuitement les usagers sur leurs droits et obligations et fournissent un conseil juridique pour les projets de rénovation des copropriétés.
  • Consulter les associations de copropriétaires :

L’Association des Responsables de Copropriété (ARC).

L’association Nationale de la Copropriété et des Copropriétaires (ANCC) : 

Consommation, Logement et Cadre de Vie (CLCV) : 

  • Le courtier en travaux 

Il effectue pour les copropriétaires les démarches de sélection des entreprises aptes à rénover leur bâtiment. Il peut également assurer la maîtrise d’œuvre mais n’a aucune responsabilité légale.

  • Le bureau d’études thermiques et fluides

Il réalise un diagnostic de la performance énergétique initiale du bâtiment. En identifiant les faiblesses thermiques, il peut proposer des solutions d’isolation, de ventilation et de production d’énergie plus performantes afin de réduire la consommation énergétique. Aussi, il étudie les contrats d’exploitation et vérifie leur cohérence avec l’état des installations.

  • L’architecte ou le maître d’œuvre

Il étudie, conçoit le projet puis assure la conduite opérationnelle des travaux. Il détermine les caractéristiques techniques (matériaux, techniques de mise en œuvre, etc.) permettant de cadrer les prestations des entreprises de travaux. 

  • L’opérateur en diagnostic immobilier 

L’opérateur en diagnostic immobilier a pour rôle d’inspecter un bâtiment avant de réaliser des travaux. Pourquoi ? Car en en cas de présence de composants toxiques, comme l’amiante ou le plomb, il doit le signaler dans un rapport et donner les préconisations à suivre lors des travaux.

  • Le coordonnateur Sécurité Protection Santé

Un coordonnateur Sécurité Protection Santé devient nécessaire lorsque plusieurs entreprises interviennent sur un chantier. Son rôle est d’en assurer la sécurité, en ayant évalué les risques. Il peut alors proposer des mesures de prévention dont il contrôle la mise en œuvre et solliciter des interventions ultérieures (entretien, conservation, réparation).

  • Le bureau de contrôle 

Il se charge de prévenir les aléas techniques afin de réduire les risques de défaillance, d’erreur ou de malfaçon. Après avoir analysé les documents concernant la conception des travaux, il rend un avis sur la solidité et la sécurité de l’ouvrage. 

  • Les entreprises et artisans 

Ils assurent l’exécution des travaux conformément aux préconisations du maître d’œuvre en appliquant les prescriptions du Coordonnateur Sécurité Protection Santé. 

  • L’exploitant 

Il est sollicité par la copropriété afin de garantir la bonne exploitation et la maintenance des équipements de chauffage et d’eau chaude sanitaire.

Le Plan de rénovation énergétique des bâtiments

De quoi s’agit-il ?

lEtat a mis au point un plan de rénovation énergétique qui répond à la fois aux objectifs environnementaux du Plan Climat tout en visant à réduire la précarité énergétique. Les principaux objectifs ? Accompagner les ménages dans la rénovation de leur logement, accélérer la rénovation des bâtiments, mobiliser les régions et acteurs locaux, créer une filière pour continuer de rénover mieux et moins cher. 

Pour répondre à ces objectifs, le plan rénovation énergétique des bâtiments propose des actions déclinées sous 4 axes : 

Axe 1 : Faire de la rénovation énergétique des bâtiments une priorité nationale.

Axe 2 : Massifier la rénovation des logements et lutter contre la précarité énergétique.

Axe 3 : Accélérer la rénovation et les économies d’énergie des bâtiments tertiaires.

Axe 4 : Renforcer les compétences et l’innovation dans le secteur du bâtiment.

Où en est-on ?

La rénovation énergétique commence seulement ! Même si elle est souvent considérée comme trop chère, le Plan de rénovation énergétique des bâtiments a permis d’augmenter sa mise en œuvre.

Peu de chiffres ont été partagés par le gouvernement car le projet est récent et les résultats ne sont pas encore disponibles. Néanmoins, certaines initiatives connaissent déjà un véritable succès comme MaPrimeRenov’, un dispositif d’aides aux ménages aux revenus modestes. Depuis 2019, plus d’1 million de foyers ont pu entreprendre des travaux de rénovation. Ce dispositif va donc s’élargir pour inclure les autres types de bâtiments.

D’autres aides sont disponibles bien qu’également souvent méconnues :

  • Le Crédit d'impôt transition énergétique (CITE)
  • L’éco-prêt à taux zéro
  • La TVA à taux réduit
  • La valorisation des Certificats d’économie d’énergie (CEE)

Le plan de rénovation à l’échelle de Paris 

La particularité des bâtiments à Paris 

Paris a la particularité d’être très dense et donc de laisser peu de place aux bâtiments neufs. Il faut alors rénover des bâtiments anciens, composés majoritairement de copropriétés. Une urgence car le secteur du bâtiment représente 80% des consommations d’énergie du territoire, et 20% des émissions de GES. L’éco-rénovation des bâtiments est d’ailleurs l’une des mesures phares prévue dans le Plan Climat de Paris à horizon 2050. 

Les actions mises en place

Depuis 2 ans, la capitale sensibilise à une rénovation massive des copropriétés, logements sociaux et du tertiaire. Mais le chantier est titanesque et demande une grande mobilisation. L’Agence Parisienne du Cimat accompagne les copropriétaires dans leur démarche de rénovation énergétique afin de parvenir à l’objectif fixé par la Ville de Paris : rénover 40 000 copropriétés par an, en commençant par les plus anciennes. Elle souhaite montrer l’exemple en réduisant de 40% les consommations énergétiques du secteur tertiaire public d’ici 2030.

La Ville de Paris a mis en place un programme « Éco-Rénovons » pour encourager la rénovation thermique des logements les plus énergivores. Son but ? Offrir aux copropriétés un meilleur accompagnement ainsi que des aides financières particulières. 

 

La CPCU agit grâce aux CEE

La CPCU est partenaire des programmes RECIF et PROFEEL qui contribuent à stimuler la rénovation énergétique des immeubles d'habitation à Paris via un dispositif de certificat d’économie d’énergie (CEE). Ce mécanisme instauré en 2006 par l’Etat prévoit des financements à destination des consommateurs d’énergie (particuliers et entreprises) pour les accompagner dans leur démarche d’économie d’énergie.

RECIF sensibilise, informe et forme les gestionnaires de syndics et les copropriétaires à la rénovation énergétique des bâtiments.

Profeel développe des solutions digitales et des process au service de la performance énergétique des bâtiments.